Waterloo enregistre une augmentation du nombre de ses affiliés. Le club progresse chaque année pour se retrouver toujours plus haut.

La conduite des entraînements des jeunes par Michaël De Leener est une réussite pour les Waterlootois. «Nous avons actuellement trente-neuf jeunes à l’entraînement. Nous avons organisé trois groupes le mercredi: initiation, progression et perfectionnement. Les entraînements se déroulent le mercredi après-midi et le samedi matin», explique le président du club, Benoît Dumont. Les dirigeants ont engagé deux sparrings de qualité, à savoir Bryan Limbourg (B6) et Jérôme Burlion (C0).

Le travail de fond mené par le club pousse celui-ci vers le haut. L’équipe de première provinciale est aujourd’hui en tête avec huit points sur neuf après trois journées. Elle partage cette première place avec trois autres équipes. «Michel Dombret nous a rejoints en provenance d’Eveil, il est classé B6 mais vaut B4. Il devrait renforcer notre équipe. L’objectif est de terminer le plus haut possible, soit à la première place, soit à une place pour disputer le tour final. Je me suis déjà arrangé avec les autorités waterlootoises et les dirigeants du club de basket-ball pour pouvoir occuper la salle le samedi soir en cas de montée en régionale», poursuit Benoît Dumont.

Les rencontres au niveau régional se disputent obligatoirement le samedi soir.

Le maximum pour la division 4
Si l’équipe est bien classée, elle est loin d’être assurée de la montée. «Cinq équipes sont du même niveau que la nôtre. Cela va se jouer à peu de chose. Vendredi dernier, nous avons partagé l’enjeu avec Limal-Wavre C après avoir été menés 1-5. Cette année, nous pouvons espérer faire quelque chose. Nous pouvons aligner trois B6 (Michel Dombret, Michaël Schippefilt, Bryan Limbourg) dans l’équipe.» Jusqu’ici, Michel Dombret n’a pas joué.

La liste des forces comprend soixante-trois joueurs, le club aligne dix équipes. «Nous ne devrions avoir aucun problème avec nos équipes. Elles se situent dans le ventre mou du classement. Nous visons le titre avec l’équipe de division 4. Jusqu’ici, elle a le maximum des points, souligne encore le président. Nous avons désigné un capitaine pour chaque équipe. Il dispose d’un noyau de cinq ou six joueurs et s’arrange avec les capitaines des équipes immédiatement supérieures ou inférieures s’il y a des difficultés. Cela nous évite d’aligner des équipes complètes.»

Critérium : record de participation
Le club de Piranha Waterloo a enregistré son record de participation au critérium B organisé dimanche dernier.
Les Waterlootois ont enregistré 231 inscriptions, c’est mieux que l’année dernière (220 inscrits) et c’est mieux que Nivelles quinze jours plus tôt (202 inscrits).

La répartition s’effectue comme suit :
non-classés (17 joueurs dont douze jeunes du club de Waterloo), série E (64 joueurs), série D (62 joueurs), série C (54 joueurs), série B (34 joueurs).
« Dans cette dernière série, il n’y a que sept joueurs classés B. Les autres sont des joueurs classés C qui peuvent participer au critérium dans la catégorie plus élevée », signale Jean-Claude Pillet, le juge arbitre.
Le critérium de Waterloo a fait recette. Il s’inscrit en deuxième position du nombre de participants derrière Éveil qui, jusqu’ici, a toujours été le tournoi le plus fréquenté de la province.

Les dirigeants de Waterloo ont également fait le buzz d’un point de vue des recettes financières. « Nous avons une hausse de quarante-huit pour cent des recettes. Je craignais la concurrence de la première phase du critérium national des jeunes à Louvain-la-Neuve. Cela n’a pas joué, ou très peu », lance le président waterloo tois Benoît Dumont.

L’avenir, le 7 octobre 2015. Michel DEMEESTER

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com